Mobirise

Diana Russell, la sociologue qui introduisit le terme "féminicide", est décédée

il y a 1 mois

← Retour

 

Militante et universitaire féministe, Diana Russell inventa le mot-valise "féminicide" à partir des termes "féminin" et "homicide".

Elle fut la première à définir comme un " meurtre à mobile misogyne ... motivé par la haine, le mépris, le plaisir ou le sentiment d'appropriation des femmes ". Après avoir consacré sa vie à la lutte contre les crimes envers les femmes, la sociologue est morte à 81 ans aux Etats-Unis. 

Elle est décédée le 28 juillet 2020 à Oakland, en Californie, près de San Francisco, où elle vivait et travaillait depuis des décennies. Diana Russell a succombé à une "déficience respiratoire" à l'âge de 81 ans.

Universitaire éminente, Diana EH Russell était aussi une auteure et féministe de réputation mondiale. Elle a signé d'innombrables ouvrages et articles sur le viol conjugal, l'inceste, le meurtre misogyne, la pornographie ... Mais si elle passe aujourd'hui à la postérité, c'est surtout pour avoir défini et  popularisé le mot " féminicide "  :" le meurtre de femmes commis par des hommes parce que ce sont des femmes " . Un meurtre  "motivé par la haine, le mépris, le plaisir ou le sentiment d 'avis de décès publié sur son site  le rappelle:  "elle voulait mettre en avant la misogynie menant à des crimes mortels de femmes, et pour elle, des termes non genrés comme 'meurtre' ne parvenaient pas à le faire”.

© Fondation Anne-Marie Lizin - Tous droits réservés